Epuisement d'une matiere premiere pour ecrans tactiles dans 9 ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Epuisement d'une matiere premiere pour ecrans tactiles dans 9 ans

Message  chirac le Mer 2 Mar - 8:05

lien
http://www.courrierinternational.com/article/2011/02/24/molecules-miracles-pour-ecrans-tactiles

Il s’agit d’un mélange de deux oxydes métalliques appelé oxyde d’indium-étain (ITO). Il est essentiellement constitué d’indium, une terre rare, un métal aux propriétés précieuses, sous-produit de l’industrie minière du plomb et du zinc. Un produit cher, difficile à se procurer. Et, une fois en usine, l’alliage devient un matériau extrêmement difficile à travailler, instable et ne pardonnant pas la moindre erreur de fabrication.

Ses qualités nous font toutefois oublier ses défauts. L’ITO est en effet l’un des rares matériaux à la fois conducteurs d’électricité et transparents. Une propriété idéale pour les écrans tactiles. Car votre nouveau gadget de poche utilise la conductivité de vos doigts pour éliminer tout besoin de stylet. En touchant l’écran, vous changez la capacité électrique de la zone sous votre doigt – un changement qu’une simple couche d’ITO suffit à détecter.

Pendant combien de temps encore pourrons-nous compter sur ce petit miracle ? L’US Geological Survey (USGS) estime à près de 16 000 tonnes les réserves mondiales d’indium – la plupart se trouvent en Chine. Au rythme où nous le consommons, ces réserves pourraient donc être épuisées d’ici à 2020. De nouvelles sources d’indium seront certainement découvertes d’ici là, mais il est peu probable qu’elles suffiront à satisfaire l’explosion de la demande.

A moins d’une nouvelle révolution technologique, la première chose à faire consiste à regarder parmi les matériaux présentant une structure chimique proche de l’indium. Parmi les candidats figure l’oxyde de zinc, disponible en grande quantité et beaucoup moins cher que l’ITO. Il n’est toutefois ni aussi conducteur, ni aussi transparent, ni aussi résistant. C’est un problème, surtout quand on sait que la sensibilité de l’écran dépend de la conductivité du matériau utilisé.

chirac

Messages : 72
Date d'inscription : 25/02/2011
Localisation : MARSEILLE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement d'une matiere premiere pour ecrans tactiles dans 9 ans

Message  yohweb le Mer 2 Mar - 9:19

merci pour l'info Wink

_________________
Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme
avatar
yohweb
Admin

Messages : 296
Date d'inscription : 20/02/2011
Localisation : Toulon

Voir le profil de l'utilisateur http://obsoprogram.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement d'une matiere premiere pour ecrans tactiles dans 9 ans

Message  targol le Ven 6 Mai - 11:16

Le sujet est d'autant plus préoccupant que comme toutes les autres terres rares, la Chine est quasiment le seul fournisseur et qu'elle ne se prive pas de se servir de ce monopole pour faire pression sur les autres pays. Sans parler des condition d'extraction lamentables au niveau écologique.

Pour en savoir plus
avatar
targol

Messages : 3
Date d'inscription : 06/05/2011
Age : 47

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement d'une matiere premiere pour ecrans tactiles dans 9 ans

Message  nikopol57 le Dim 18 Déc - 17:21

Bon en même temps les écrans tactiles...

C'est probablement l'exemple le plus marquant de toutes les formes ou presque de l'obsolescence programmé.
Je ne peut que me réjouir d'une éventuelle future pénurie d'une matière première, d'un objet abrutissant et avilissant utilisant cette technologie, nous rendant totalement incapable de nous servir du peu de jugeote qu'il nous reste encore.
C'est la consommation intensive de se genre de produit qui nous fait nous en débarrasser dès le moindre problème, et c'est également le cas pour la majorité de ce que nous consommons, notamment en ce qui concerne l'HiFi et l'électroménager...

Donc en gros: si dans 9 ans, matière première il n'y à plus, TANT MIEUX!
avatar
nikopol57

Messages : 60
Date d'inscription : 10/06/2011
Localisation : Lost Vegas

Voir le profil de l'utilisateur http://le-militant.societyforum.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement d'une matiere premiere pour ecrans tactiles dans 9 ans

Message  chirac le Mer 14 Mar - 20:48

J'en avais parlé il y a 1 an
Aujourd'hui c'est en train de se passer :

http://www.liberation.fr/economie/01012395932-les-terres-rares-sont-un-element-important-de-la-strategie-de-puissance-de-la-chine


Les Etats-Unis, l'Union européenne et le Japon attaquent la Chine devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC), l'accusant de restreindre les exportations de «terres rares». Ces métaux, indispensables aux produits de haute technologie, sont un enjeu économique et géopolitique. Les explications de John Seaman, chercheur à l'Institut français des relations internationales, spécialiste de la Chine et des questions énergétiques.



Que sont les terres rares, et à quoi servent-elles ?

Ce qu'on appelle «terres rares» regroupe en fait 17 métaux: yttrium, scandium... Ils ne sont d'ailleurs pas forcément rares, mais plutôt difficiles à exploiter. Ils n'ont pas tous les mêmes usages et ne se trouvent pas tous dans les mêmes gisements. On les utilise principalement dans la haute technologie, où ils permettent de fabriquer des aimants d'usage courant dans les éoliennes, les voitures hybrides, les batteries, les téléphones et ordinateurs...

Quel est le problème avec la Chine ?

Elle assure aujourd'hui plus de 90% de la production mondiale. Mais, depuis 2005, elle a limité ses exportations via des quotas. Entre cette date et 2010, ceux-ci sont passés de 60 000 tonnes par an à 30 000, alors que la demande mondiale passait de 46 000 à 50 000 tonnes. Les prix de certains métaux ont été augmentés par 1000, même si leur faible quantité dans les produits finis fait qu'il n'y a pas eu de répercussion visible pour les consommateurs. En revanche, toute la chaîne de production intermédiaire est affectée.

Comment Pékin a-t-il acquis cette position dominante ?

Les Chinois ont compris l'intérêt stratégique de ces métaux dès les années 1980. En 1992, le président Xiaping expliquait que «le Moyen-Orient a le pétrole, la Chine a les terres rares». A l'époque, les autres pays comptaient sur le libre-échange pour garantir un accès facile à ces ressources, et n'ont donc pas développé leur production. La Chine, elle, l'a fait, sans tenir grand compte des contraintes environnementales, ce qui lui a permis de remplacer les Etats-Unis comme premier producteur mondial.

Comment les autres pays ont-ils réagi ?

Ils ont entrepris des démarches diplomatiques pour convaincre Pékin que son attitude était contre-productive, et contraire aux règles de l'OMC. Ils attendaient aussi les résultats d'une démarche devant cette institution, concernant le blocus chinois sur plusieurs autres métaux non-rares. La Chine a été condamnée dans ce dossier fin 2011. D'où la nouvelle démarche entamée devant l'OMC, dans l'espoir d'un résultat similaire.

La nouvelle décision de l'OMC peut-elle être différente ?

Ce n'est pas dit. Pour se justifier, la Chine invoque la carte environnementale – qu'elle prenait bien peu en compte auparavant. Au nom de l'écologie, on pourrait faire exception aux règles de l'OMC. Il est vrai que l'extraction et la séparation des terres rares est un processus très polluant. Des déchets radioactifs, des acides très puissants, de l'eau polluée sont rejetés dans la nature. Surtout dans le cas de petites mines illégales.

Si l'OMC donne tort à la Chine, celle-ci fera appel. Mais in fine, je pense qu'elle s'y pliera : elle profite trop du commerce international pour risquer des représailles. En revanche, l'augmentation de la production fera baisser les prix, et donc la rentabilité des mines non-chinoises.

Les terres rares sont-elles un enjeu géopolitique ?

Bien sûr, les pays étrangers voient l'attitude chinoise comme une menace. Pour sortir de la crise, ils misent sur les hautes technologies, qui ont besoin de terres rares. La Chine a à peu près le même but, elle cherche à réorienter son économie vers plus de valeur ajoutée. Les terres rares sont un élément majeur de sa stratégie de puissance. Elle les a notamment utilisées contre le Japon, avec qui elle est en conflit sur des questions territoriales en mer de Chine. Après une récente phase de tension, elle a bloqué les exportations de plusieurs produits vers l'archipel, notamment les terres rares, dont l'industrie est très dépendante.

Quels autres pays pourraient extraire des terres rares ?

On estime que 47% des réserves mondiales se trouvent en Chine. Le reste, on le trouve un peu partout : la plus grande mine du monde est censée ouvrir cette année en Californie, une autre se trouve en Australie. Il y en a aussi en Asie centrale, en Afrique du Sud. Possiblement au Groënland. Il est même possible d'en trouver en Europe. Le problème est que la mise en route de l'exploitation prend beaucoup de temps. Il faut cinq à dix ans pour faires les études nécessaires, réunir les autorisations...

Pourra-t-on un jour se passer des terres rares ?

Les chercheurs y travaillent. Mais les solutions alternatives permettront-elles de faire des produits de même niveau ? Si non, cela profitera à la Chine. On peut aussi avancer sur le recyclage des produits contenant des terres rares, pour réutiliser celles-ci. Mais si le prix de ces métaux baisse, il sera moins rentable de les recycler.http://www.liberation.fr/economie/01012395932-les-terres-rares-sont-un-element-important-de-la-strategie-de-puissance-de-la-chine

chirac

Messages : 72
Date d'inscription : 25/02/2011
Localisation : MARSEILLE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement d'une matiere premiere pour ecrans tactiles dans 9 ans

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum